Wednesday, January 30, 2013

Shall we dare to dream a little bit bigger this year ?





As the year begins, I've asked myself...so what will 2013 have in store for me ? I have a few exciting creative projects which I will share with you as they come along but basically 2013 sounds like a good and fun year.
Do you remember recently on the blog, I was telling you about this lovely couple I met who left Vancouver to settle down in Andalucia ? It made me ponder how we challenge ourselves to bring change in our life or get involved in new projects. 

Do you ever fancy doing something new but then you're full of doubt, you lack confidence and you gradually convince yourself that you're not capable of pursuing your dream ?

I've been through this lots and lots of times and this is why last year at the same period, I took part to Stephanie Levy's course : Creative Courage. There are so many online creativity coaching courses, so why Stephanie ? Well, first I met her through blogging and was appealed to her art and then to her personality. I found her approach very human, not daunting and most of all, which is important, real and plausible. 
 Her course deals with most aspects of creativity, including our behaviour towards money, ways to fight procrastination or perfectionism, two most popular enemies of creativity and many other things....

On the first days, Stephanie made us do an exercise which proved so interesting to me. On a blank page of paper, we had to write down our ideal day with all the details : where do I live, what do I eat, what do I see when I get up ? etc...Then on another page, we had to write our real day with the same details. The aim of the exercise is to compare both pages and see where and how we could improve our real day according to our ideal day. 

What was interesting to me is that my ideal day wasn't too different from my real day. To the question, what do I hear in the morning, in my ideal day, I answered, bird singing which is true. To the question, Where do I have my breakfast in my ideal day, I answered in my sunny bedroom, which is also true (well except when it rains, of course). But then, it was even more interesting when Stephanie commented her own ideal day and her real day. It suddenly dawned on me that my ideal day didn't vary much from my real day because I didn't let myself dream a bit bigger....Or maybe I'm just inclined to simple things ?

And in a way, I would say this was my first discovery : I do not allow myself to dream a bit bigger.
Does the same thing occur to you ? Now that I think of it, in my ideal day, I would also love to dedicate a couple of hours or more to fiction writing, instead I spend this time translating pathetic financial analysis about hedge funds which actually pays the bills. And then, I do what I love, the aprons and the baking. So obviously, for the time to come, my challenge will be to do only what I love....and live from it.....which I guess  is everybody's dream....

In this regard, Stephanie's course has been so useful and valuable to me. It made me realize that I indeed could find the potential in me to jump from an idea in the air to a thing made real. I give you an example: last year, while I was taking her course, I had the idea to give a pastry course for Valentine's in my workshop in Andalusia. I planned it in all the details and then suddenly got struck with panick and started questioning myself : am I crazy ? Who am I to give a pastry course and if nobody comes ? And guess what, it went really well and the course was full and I had a great feedback. So what was I afraid of ? I do believe we all have this urge to do things but the fear of failure can be very paralyzing. And I guess, we all have our secret key to unlock our desires. 

Stephanie is giving another Creative Courage course, which started on monday and I highly recommend it to you whether or not you are in a creative phase or feel you want to experiment change. Here is the link to her course. Once again, even if you don't have any specific creative goal, it's a great way to shake ourselves a bit and see things in other perspectives....

To illustrate my post, I chose 3 pics which to me really represent my new life here in southern Spain : my sunny breakfast in my bedroom next to the roof terrace where I can listen to the bird singing; the jasmine flowers because I love their scent which reminds me of my childhood in Provence in France and it is everywhere here; the last pic is me, wearing one of my aprons in a poppy field nearby....my very own dream romantic lifestyle !....

Do you dream of change for 2013 ? I would love to hear about it !
and yes...I do believe we all have a place in the sun....
waiting for us...somewhere....


 ***


En ce début d'année, je me suis demandée....qu'est-ce 2013 me réserve ? J'ai quelques projets de création excitants que je partagerai avec vous au fur et à mesure mais je crois que 2013 s'annonce plutôt très bien.
Vous vous souvenez, je vous parlais récemment d'un couple très sympa qui a quitté Vancouver pour venir s'installer en Andalousie. Eh bien ça m'a fait réfléchir sur la manière dont on se pousse parfois pour changer de vie ou s'engager dans des projets inédits. 

Il vous est déjà arrivé d'avoir envie d'entreprendre quelque chose de nouveau mais vous commencez à douter, à manquer de confiance en vous-même et pour finir, vous vous persuadez que vous n'êtes pas capable de réaliser votre rêve ? 

Ça m'est arrivé plein de fois et c'est pourquoi l'année dernière, à la même époque, j'ai participé au cours de Stephanie Levy, Creative Courage. Il y a une foultitude de cours en ligne sur le même sujet, coaching et créativité...alors, pourquoi ai-je choisi Stephanie ? D'abord, j'ai fait sa connaissance en bloggant. J'aime beaucoup ses créations et je la trouve très sympa. Dans son cours, elle a une approche très humaine, pas intimidante et surtout, le plus important, elle est réelle et plausible. 
Son cours traite de tous les aspects de la créativité, y compris notre comportement vis-à-vis de l'argent, les méthodes pour lutter contre la procrastination ou le perfectionnisme, les deux ennemis jurés de la créativité et beaucoup d'autres choses.

Les premiers jours, Stephanie nous a fait faire un exercice que j'ai trouvé très intéressant. Sur une première feuille de papier, nous devions raconter par le menu notre journée idéale dans le moindre détail : où on habite, ce que l'on mange, la vue à son réveil etc...Puis sur une autre page, nous devions écrire notre journée dans la réalité, toujours dans les moindres détails.Le but de l'exercice est de comparer les deux pages et de voir en quoi nous pouvions améliorer certains aspects de notre journée réelle en fonction de notre journée idéale.
Ce qui m'a paru intéressant est que ma journée idéale n'était pas trop différente de ma journée réelle. À la question, quel son entendez-vous le matin, dans votre journée idéale, j'ai répondu, le chant des oiseaux, ce qui est vrai. À la question, où prenez-vous le petit déjeuner, dans votre journée idéale, j'ai répondu, dans ma chambre ensoleillée, ce qui est vrai aussi (sauf lorsqu'il pleut évidemment). Mais le plus intéressant était lorsque Stephanie nous a fait part de sa journée idéale et de sa journée réelle. Là je me suis rendue compte qu'en fait ma journée idéale ne variait pas beaucoup de ma journée réelle parce que je ne m'autorisais pas à rêver un peu plus....Bon, peut-être aussi, suis-je inclinée vers les choses simples ?

D'une certaine manière, j'ai fait cette découverte : je ne m'autorise pas à rêver. Est-ce votre cas ? Maintenant que j'y pense, dans  ma journée idéale, j'aimerais aussi dédier quelques  heures à l'écriture d'un roman, mais à la place, je passe ce temps à traduire des analyses financières tristes comme la pluie qui me permettent de payer les factures. Et ensuite, je fais ce que j'aime, c'est-à-dire les tabliers et la pâtisserie. Pour moi, dans le futur, c'est évident que mon défi sera de pouvoir faire seulement ce que j'aime.....et d'en vivre....ce qui je suppose est le rêve de chacun....

Dans cette optique, le cours de Stephanie m'a été vraiment utile et précieux. Il m'a fait comprendre que je pouvais trouver le potentiel en moi pour passer d'une idée en l'air à une action réelle. Un exemple. L'année dernière, alors que je suivais son cours, j'ai eu l'idée de donner un cours de pâtisserie, spécial St Valentin dans mon atelier en Andalousie. J'ai tout planifié dans les détails et puis soudain, gros coup de panique et me voilà rongée par le doute, style : mais je suis complètement folle...qui suis-je pour donner un cours de pâtisserie et si personne ne vient ? Et vous savez quoi ? En fait, tout s'est très bien passé, le cours était plein et les commentaires étaient élogieux. Alors de quoi avais-je peur ? Je suis sûre que nous avons tous le désir en nous de faire des choses mais la peur de l'échec est vraiment paralysante. Et je crois qu'on a tous notre petite clé secrète pour débloquer nos désirs.

Stephanie donne un autre cours Creative Courage qui a commencé lundi et je le recommande vivement à toute personne en phase créative ou non ou en désir de changement. Voici le lien avec tous les détails sur son cours. Encore une fois, je précise que même en n'ayant pas d'objectif créatif prcis, son cours est génial pour se secouer un peu et voir les choses sous de nouvelles perspectives !

Pour illustrer ce billet, j'ai choisi 3 images qui pour moi, représentent vraiment ma nouvelle vie ici dans le sud de l'Espagne : mon petit déjeuner au soleil, dans ma chambre à côté de la terrasse sur le toit où j'entends les oiseaux chanter; les fleurs de jasmin parce que j'adore leur parfum qui me rappelle mon enfance en Provence et ici il y en a partout. La dernière photo, c'est moi portant un de mes tabliers dans un champ de coquelicots à côté de chez nous.....mon style de vie rêvé romantique !....



Et vous, vous rêvez d'un changement pour 2013 ? Racontez-moi !
et... oui...je crois fermement que nous avons tous
une place au soleil....
qui nous attend...quelque part.....


Tuesday, January 22, 2013

Winter in Andalusia





Yesterday, while visiting some of my favorite blogs, 
I could admire images of Paris, London and Madrid covered with snow
and I nearly would love to hop on a plane to Paris to enjoy walking
in the snowy streets. 

Here in the Andalusian countryside, our winter is wet and cold.
The orange and lemon trees are heavy with fruit.
There is snow falling in the sierra and 
we need good hearty food to fight the cold.


Hier, en visitant quelques uns de mes blogs préférés,
j'étais en admiration devant des  photos de Paris, Londres et Madrid
sous la neige et pour un peu j'aurais sauté dans un avion pour
marcher dans les rues enneigées de Paris.

Ici dans la campagne andalouse, notre hiver est humide, pluvieux et froid.
Les orangers et les citronniers sont lourds de fruits.
Il ya de la neige dans la sierra et pour lutter contre le froid,
rien de tel que des bons plats qui tiennent au corps.

 These days, I cook mostly soups...green soups
with cabbage, leeks, spinach....anything green is good these days

Ces jours-ci je fais principalement des soupes vertes
avec du chou, des poireaux, des blettes....
tout ce qui est vert est parfait ces jours-ci

 and potato pies with garlic cream....garlic is so good for you especially in winter
(see the recipe here for the potato pie)

et puis aussi des gâteaux de pomme de terre à la crème d'ail....
c'est tellement bon l'ail surtout en hiver
(pour la recette du gâteau aux pommes de terre c'est ici)

My little rose tree on the roof terrace is a bit enfermo (sick) 
so no roses in my sitting room...
oh well..ivy looks great too....

Mon petit rosier sur la terrasse sur le toit est un peu enfermo (malade)
donc pas de roses dans mon salon...
mais bon...le lierre aussi c'est très joli....


Monday, January 21, 2013

Bringing sunshine in the kitchen making orange tartelettes




I said adios to the rain this week end by spending most of the time in my kitchen 
to try a new recipe of orange tartelettes.
I had kept this recipe preciously exactly for those days when it is so cold and wet 
outside that the only thing I want is read, watch a movie or bake.

Ce week end j'ai oublié la pluie et j'ai passé presque tout mon temps dans la cuisine 
pour essayer une nouvelle recette de tartelettes à l'orange. J'avais gardé précieusement
cette recette justement pour ces jours gris et moches où il fait si froid et humide dehors que
tout ce dont j'ai envie, c'est de lire, de regarder un film ou de faire de la pâtisserie.


The original recipe is by French pastry maker Philippe Conticini and the wonderful
Edda from Un Déjeuner de Soleil blog adapted it to make it simpler and I followed the
recipe she gives in her blog.

It is a bit long to prepare but as Edda says, you can prepare each element separately.
And believe me, if you like the intense taste of orange, then you will love these tartelettes !

La recette originale est de Philippe Conticini et  la merveilleuse Edda du blog
Un Déjeuner de Soleil l'a adaptée pour la simplifier et j'ai suivi la recette qu'elle donne sur son blog.

C'est un peu long à préparer mais comme dit Edda, vous pouvez préparer chaque
partie séparément. Et croyez-moi, si vous aimez le goût intense de l'orange, 
alors vous adorerez ces tartelettes !



First, you must prepare the orange confit. Then the dough, then the orange and lemon cream 
and then you just have to assemble the tartelettes.

I made the orange confit on saturday morning. Then in the afternoon, I made the dough
and the orange cream. On sunday, I baked the tartelettes....
and today, I think they even taste better!




D'abord, vous devez préparer un confit d'orange, ensuite la pâte, la crème à l'orange et au citron et ensuite monter les tartelettes.

J'ai fait le confit d'orange le samedi matin, puis la pâte et la crème à l'orange et au citron
dans l'après-midi. Dimanche, j'ai fait les tartelettes et...aujourd'hui, je pense même qu'elles sont encore meilleures!


So first step the orange confit.

You need  :

40-50g of orange peel non treated (only the white part)
150g of fresh orange juice
75g of sugar

(you obtain a small jar of 50g)

Cook the orange peel in a pan, covered with water. It must be covered only and bring to a boil. Sieve then repeat the operation twice. Then place the cooked orange peel in the pan again with the orange juice and the sugar on very low heat. It must almost be boiling. Mix and pour into a jar sterilised at 130°C in the oven during 15 mn. This very intense confit keeps in the fridge during a week.



Second step, the orange tart

For 6 persons :

DOUGH : (you will need only half approx so you can freeze the rest)

220g of flour
130g of bland butter
80g of icing sugar
50g of very fine corn flour or almond powder
1 egg yolk
1 pinch of salt
zest of one orange and zest of one lime, non treated

ORANGE AND LIME CREAM

10g of orange confit + a little bit
50g of fresh orange juice + 20g of lime juice
6g of orange zest
50g of bland butter
40g of sugar
2 whole eggs
a few orange slices for decoration

Prepare the dough (even the day before or several days in advance, in this case you can freeze it). Mix the butter with the icing sugar until you get a creamy texture. Add the salt, the zests and the corn  flour or almond powder. Then add the egg and the flour in 2 times. You must work the dough quickly in order to obtain an homogeneous and smooth texture. Shape into a ball, cover with film and let it rest in the fridge at least 3h (one night is better).

Prepare the cream (even the day before). Heat up the juice of orange and lime with the zests without bringing to a boil. Whisk the eggs with the sugar until the mixture whitens. (the sugar must be dissolved into the egg). Add the orange confit and mix together. Pour the juice into the preparation, mix and cook again on a very low heat until it boils and thickens, without ceasing to stir. Turn off the heat, add the butter and mix with a blender. Pour into a recipient and cover with film. Place in the freezer for 20 mn, then put in the fridge.

Preheat the oven at 180°C. Spread half of the dough between 2 sheets of baking paper.The dough must be 3 mm thick. Place the dough in a circular mold (22 cm diameter) or individual molds. Make sure the dough is pressed on the edges and put in the fridge for 10 mn.

Bake the dough during 20-25 mn until golden. Let it cool down then apply a bit of orange confit on the base. Then pour the cream and adorn with orange confit and a slice of orange.

This tart keeps well one day after.
And, don't be afraid by all these steps....remember, you can do it in several steps...
you just have to think that the result is divine !

ps : I didn't have any lime and replace it by a lemon...
the result is delicious too



D'abord, le confit d'orange. Je vous renvoie au blog d'Edda pour la recette en français
que vous trouverez ici
Et ensuite, vous trouverez la recette en français de la tarte à l'orange inspirée par
Philippe Conticini et adaptée par Edda ici


Ne soyez pas trop effrayés par toutes ces étapes....souvenez-vous que tout peut
se préparer séparément....pensez juste au résultat qui est divin !

ps : je n'avais pas de citron vert et l'ai remplacé
par du citron...le résultat est aussi délicieux



Saturday, January 19, 2013

From Vancouver, Canada to Ronda, Spain




I love receiving emails from my readers, especially when they tell me about their dream of settling down in Spain and specifically here in Andalusia. 
Some time, last year, Karethe and Jaime wrote me about their wish to leave Vancouver and come over to Andalusia. We started to exchange emails and I liked Karethe's tone and sensibility and sense of humour. So, when she and her husband decided to visit Andalusia last year and do some house hunting, I invited them over for tea at home to know each other better. I'm glad I did as we spent a lovely time together. Karethe is Norvegian and has a background in film production and  Jaime, her husband has Basque and Mexican origins and is a medical herbalist.

Last year, they explored Andalusia for a couple of weeks to see which part they liked best. One thing was sure, they didn't want to move to one of those areas plagued by expats and felt the desire to live in rural authentic Andalusia. 

And just before Christmas, Karethe sent me a mail just to say that they were decluttering their house in Vancouver and were ready to begin a new life in Ronda, Andalusia. I was so happy for them as a new start is always so exciting. They are now living in Ronda and hopefully we'll meet in February.
Karethe started a very pleasant blog to tell about her Spanish adventures which you can read here

Their story reminds me that dreaming is good...then of course....making your dream come true is even better !

 ***

J'adore quand mes lecteurs m'écrivent, surtout lorsqu'ils me parlent de leur rêve de s'installer en Espagne et en particulier en Andalousie.
L'année dernière, Karethe et Jaime m'ont fait part de leur souhait de quitter Vancouver et de venir vivre en Andalousie. Nous avons échangé plusieurs mails et j'aimais bien le ton de Karethe, sa sensibilité et son sens de l'humour. Alors quand elle et son mari ont décidé de visiter l'Andalousie l'année dernière et de chercher une propriété, je les ai invités à prendre le thé à la maison pour mieux se connaître. J'étais ravie car ils sont vraiment charmants. Karethe est norvégienne et travaille dans la production de films et Jaime qui a des origines basque et mexicaine est herbaliste.

L'année dernière, ils ont exploré l'Andalousie durant deux semaines pour décider quel endroit leur plaisait le plus. Pour eux, la priorité était d'éviter à tout prix les endroits infestés d'expatriés en tout genre et privilégier une Andalousie rurale et authentique.

Juste avant Noël, Karethe m'a envoyé un mail pour me dire qu'ils se débarassaient de toutes leurs vieilleries dans leur maison de Vancouver et qu'ils étaient prêts pour le grand départ pour l'Andalousie et commencer une nouvelle vie à Ronda. J'étais vraiment contente pour eux parce qu'un nouveau départ est toujours excitant. Ils habitent maintenant à Ronda et j'espère que nous nous verrons en février.
Karethe a commencé à écrire un blog très plaisant sur ses aventures andalouses que vous pouvez lire ici.

Leur histoire me rappelle qu'il est bon de rêver...et puis bien sûr....faire de son rêve une réalité, 
c'est encore mieux !

pic from Karethe's blog


Tuesday, January 15, 2013

A sweet place in Madrid : Mama Framboise




If you follow this blog since a little while, then you will know that
I am definitely a sweet tooth and one of my main concerns when I visit a city is:
where can we eat the best cakes in town ?

In Madrid, I was delighted to discover a French pastry shop and tea room
where I could easily have spent the whole day....
Merci Mama Framboise !


 Si vous suivez ce blog depuis quelque temps, alors vous savez
que j'adore le sucré et l'une de mes préoccupations majeures
quand je visite un endroit c'est : où est-ce qu'on mange
les meilleurs gâteaux ?

À Madrid, j'ai eu le bonheur de découvrir une pâtisserie française avec 
salon de thé où j'aurais pu facilement passer toute la journée....
Merci Mama Framboise !


the only problem is that the cakes are so good,
there is always a queue

le seul problème est que, c'est tellement bon
qu'il y a  toujours la queue

 I tried the raspberry tartlet and the lemon meringue pie....and the 
chocolate éclair...
gorgeous...the macarons could be better though

J'ai essayé la tartelette aux framboises et la tartelette au citron meringué....
et l'éclair au chocolat....sublime....les macarons,
peuvent mieux faire quand même


 the next day, I came back for breakfast and had the brioche with 
orange and lemon peel.....after this, I was thinking, if only 
they could open a shop in Granada or.....perhaps deliver ?

le jour d'après, je suis revenue pour le petit déjeuner et ai
goûté la brioche aux écorces d'orange et de citron ....
si seulement, ils pouvaient ouvrir une boutique à Grenade ou
alors livrer tous les matins ?

 Well, I guess in 2013, I either have to go more often to Madrid
or bake more !
You see, French pastries is what I miss the most here in Andalucia.
Gosh, I never thought a little brioche could make me so happy....

I won't say it had the same effect that the madeleine of Proust,
but nearly...

Bon je suppose qu'en 2013, soit je devrai me rendre plus souvent à Madrid
soit faire plus de pâtisserie !
En fait, c'est la pâtisserie française qui me manque le plus ici en Andalousie.
Mon Dieu, qui eut cru qu'une petite brioche pouvait me faire autant plaisir....

Je n'irai pas jusqu'à dire que l'effet était le même
que la madeleine de Proust mais c'est presque ça....



Fernando VI 23
Madrid 28004
tel : 34 913 914 364

Thursday, January 10, 2013

Madrid : Madrid in love....yet another cool pop up store


 






 the gorgeous stand of florist Sally Hambleton
le très joli stand de la fleuriste  Sally Hambleton




 the Do Design stand which also has a very nice shop in Madrid
le stand de Do Design qui a aussi une très jolie boutique à Madrid

 I loved the use of the crates on jewel maker Circo stand
J'ai adoré l'utilisation des cagettes sur le stand de la créatrice de bijoux Circo






When in Madrid, I visited another pop up store which ran during the whole month of december  in an old garage beautifully transformed for the occasion, on calle Nuñez Balboa 24. I loved how each space has been individually designed, particularly the florist shop and the sublime ethereal lounge corner. Did you notice the use of plastic jerry cans as lighting suspensions in the ceiling ? I saw it only when I left the place.
This pop up store, Madrid in love will be reopened in six months, always for a short time. Hope I can go !

À Madrid, j'ai visité une autre boutique éphémère qui s'est tenue pendant tout le mois de décembre dans un vieux garage magnifiquement transformé pour l'occasion, calle Nuñez Balboa 24. J'ai beaucoup aimé comment chaque espace a été conçu individuellement, en particulier la boutique de la fleuriste et le coin salon sublime et éthéré. Vous avez remarqué les jerricans en guise de suspensions lumineuses au plafond ? Je m'en suis aperçue seulement en partant.
Cette boutique éphémère, Madrid in love sera réouverte dans six mois, toujours pour une courte durée. J'espère que je pourrai y aller !


Friday, January 4, 2013

Madrid : The Apartment, a very cool pop up store

















Last week end, I was in Madrid to visit a couple of pop up stores.
First, The Apartment in Alonso Martinez square which presented a selection of Spanish brands.
An old inhabited flat in a chic building in the centre of Madrid has been entirely decorated and filled up with gorgeous objects and great design. 

The Apartment is opened until January 6th so if you're in Madrid now, it's absolutely worth a visit.


I hope you're all starting the new year beautifully 
and may 2013 bring you lots of joy, love and tutti quanti !

Thank you so much to you, my dear readers and blogging friends
for your friendship and loyalty all over the past year
and I'm looking forward to being in your company in 2013

Lots of love xx Lala



Le week end dernier, j'étais à Madrid pour visiter deux boutiques éphèmères.
D'abord, The Apartment sur la place Alonso Martinez qui présentait une sélection de marques espagnoles. Un ancien appartement inhabité dans un immeuble chic au centre de Madrid a été entièrement redécoré pour une mise en scène de Noël magique et pleine de fraîcheur.

The Apartment est ouvert jusqu'au 6 janvier alors si vous êtes à Madrid maintenant, je vous encourage à y faire un saut.

J'espère que vous commencez la nouvelle année dans la joie
et vous souhaite beaucoup de bonheur, d'amour et tutti quanti pour 2013 !

Merci de tout coeur à mes chers lecteurs et amis bloggeurs
pour votre amitié et fidélité tout au long de l'année passée
et j'espère vous retrouver en 2013

Bisous Lala




The Apartment
pop up store
Plaza de Alonso Martinez,2
Madrid

monday to sunday
11am - 8.30pm

Blog Widget by LinkWithin