Thursday, October 30, 2014

Aprons and marmalades : a dreamy day in the Andalusian country side - part II





Since last summer my breakfast became a little feast with the delicious
marmalades my friend Ana makes under the name of Casita de Azucar.
While taking pictures of my lovely model Cala with my aprons, I also tried to
portray the colorful and joyful labels of Ana's jams. She asked her friends artists
to design each label and the one you see above "Cerezas con petalos de rosa"
has been designed by Cala, who is a painter and an illustrator in her real life.
I say, in her real life because I'm sure in another life she was a romantic
heroine, dressed in creamy lace and black velvet. As I told you in my last post,
she brought her own vintage dresses to match the aprons and the result couldn't
have been better. A real match made in heaven....

Depuis cet été, les délicieuses confitures de mon amie Ana accompagnent
mon petit déjeuner. Je vous avais déjà parlé d'elle auparavant et de sa
marque de confitures et marmelades Casita de Azucar. Tout en photographiant les
tabliers portés par l'adorable Cala, j'ai aussi essayé de capturer ses jolis pots dont
chaque étiquette a été conçue et dessinée par un artiste différent - tous des amis,
dont Cala qui a dessiné l'étiquette pour la confiture de cerises aux pétales de rose,
que vous voyez ci-dessus. Dans la vie réelle, Cala est illustratrice et peintre.
Je dis dans la vie réelle, parce que sûrement dans une autre vie, elle était une
héroïne romantique portant des robes en velours noir avec de la dentelle ivoire.
Comme je vous l'ai dit dans mon billet précédent, elle est venue avec ses propres
robes vintage pour les assortir aux tabliers et le résultat ne pouvait être plus
parfait...un accord idéal...

After lunch, we resumed our fun photoshoot and made our way to the
vegetable garden. I was anxious the light might change so started to act
as a little female Napoleon, dixit Monchéri. "Vamos...vamos..deprisa !"
In fact, we didn't have time to photograph all the aprons in one day.
No problemo...on the contrary...it will be another opportunity to have
fun all together.
Après le déjeuner nous reprenons la session de photos et la petite troupe
se met en marche vers le potager. J'étais un peu inquiète que la lumière
change et comme dit Monchéri, je me suis transformée en petit Napoleon
tyrannique "Vamos...vamos...deprisa !" En fait, nous n'avons pas eu le temps de
 photographier tous les tabliers en une seule journée. No problemo...au contraire....
cela nous donnera l'occasion de nous amuser encore une fois, tous ensemble.



This a new model designed especially for food and literature lovers.
I will dedicate an entire post on them later.
Voici un nouveau modèle conçu spécialement pour les amoureux
de la cuisine et de la littérature.
J'y consacrerai un post entier, un peu plus tard.


 And now it's the boys turn. José Luis and Monchéri accept the task
cheerfully and start posing amidst ranks of tomatoes and raspberries.
Et maintenant, c'est au tour des garçons. José Luis et Monchéri acceptent
la tâche de bonne humeur et commencent à poser au milieu des tomates
et des framboises.




This little one below was very very playful. In fact, he tried to bite Cala
and instead of taking pics, we ended up running ! What was funny
is that Ana asked me previously..."but do you know that horse well ?"
and me, very casual "why ..yes...sure...". And, well the little guy was let's say
a bit over-friendly. Obviously, the boys were more knowledgeable about
horses and at least I could take a couple of pics.
Le pitchounet ci-dessous était très très joueur. En fait, il a voulu mordre
Cala et au lieu de prendre des photos, on s'est mises à courir ! Ce qui
était trop drôle est qu'Ana m'avait demandé auparavant.."Mais dis-moi,
tu le connais bien ce cheval ?" et moi, très à l'aise "ben oui..évidemment.."
Sauf que, bon, disons que le petit gars était un peu trop amical.
Apparemment, les garçons connaissent un peu mieux les chevaux
et au moins j'ai pu prendre quelques photos.
  


I love the light, the way Cala looks amorously at the cake or the jars
but mostly I love the lace blouse she is wearing which belonged to
her great grand mother.
J'adore la lumière, la façon dont Cala regarde avec amour le gâteau
ou les petits pots de confiture mais surtout j'adore sa blouse en dentelle
qu'elle tient de son arrière-grandmère.


At the end of the day, José Luis picked up some lemongrass in the garden.
We all sit down at the table in the kitchen and have a slice of cake with our
herbal tea. The boys prefer to drink tequila. We are all happy and talkative...Yes,
it's been a good day, we all say to each other...shall we do it again ?
À la fin de la journée, José Luis va cueillir de la citronnelle dans le jardín.
On s'assied tous autour de la table dans la cuisine et on mange un bout de
gâteau avec l'infusion. Les garçons, eux, préfèrent boire de la téquila. On est tous
gais et bavards...on se dit entre nous que c'était vraiment une belle et bonne journée,
et qu'il faudra recommencer....
  


I believe the Sevillan hat is from José Luis. Cala is wearing a
vintage bolero jacket which belonged to a Spanish stage actor in the 20s.
The name of the actor is simply written with a pencil on the label
by the dressmaker....how cool...
Me, surprisingly, I'm not wearing one of my aprons...dommage..

Je crois que le feutre sévillan est celui de José Luis. Cala porte
un boléro vintage qui a appartenu à un comédien de théâtre espagnol
des années 20. Le nom de l'acteur est écrit tout simplement au crayon
sur l'étiquette par le costumier...cool...
Et moi, je suis la seule à ne pas porter un de mes tabliers....dommage... 


José Luis' house is just like him...a poem...
La maison de José Luis est à son image....un poème...


Tuesday, October 28, 2014

Aprons & marmalades : a dreamy day in the Andalusian country side - part I







We all have our own idea of a perfect day. For me, there are various perfect
days but somehow, nothing beats a day in the sunny countryside, in good company
and doing something fun and creative. Last saturday was one of those days.
I wanted to take pictures of my aprons and asked my friend Ana if she
would bring along her friend Cala as a model. We all gathered at our friend
José Luis' house the perfect setting for a romantic rustic chic photoshoot.
It was quite a magical day because everybody was in the moment. Cala
was much more than a gorgeous model, she brought some of her vintage
clothes with her, knew immediately how to fasten her hair and posed so
gracefully I felt completely in heaven.

Nous avons tous notre propre idée d'une journée parfaite. Pour moi, il 
existe plusieurs types de jour parfait mais, en fait, rien ne vaut une journée
passée à la campagne au soleil, en bonne compagnie et surtout si l'on fait
quelque chose de créatif. Samedi dernier était un de ces jours. Je voulais
faire des photos de mes tabliers et ai demandé à mon amie Ana si elle pouvait venir
avec son amie Cala comme modèle. On s'est tous retrouvés à la maison de notre
copain José Luis qui est le cadre rêvé pour un photoshoot romantique et rustique chic.
C'était vraiment une journée magique parce que tout le monde était dans l'instant
présent. Cala était bien plus qu'une belle mannequin, elle avait apporté quelques
pièces de sa collection de robes vintage, savait tout de suite comment attacher
ses cheveux et posait avec une grâce tellement naturelle que j'étais complètement aux anges.



Ana brought her delicious marmalades so that I could also take
some pictures of the jars which all have distinct labels designed by
artists. Cala who is a painter and illustrator designed the label for
the cherry and rose marmalade.

Ana était venue avec sa collection de délicieuses marmelades pour que
je puisse aussi les photographier. Chaque pot a une étiquette différente
dessinée par un artiste. Cala qui est peintre et illustratrice a dessiné
l'étiquette pour la confiture de cerises et de pétales de rose.







Cala naturally sat on the diving board. She looks so adorable !

Cala s'est assise naturellement sur le plongeoir. Elle est adorable !
 

 For days, I've been trying to find out why I love so much living in
Andalusia...the answer is...the light...
Here, dreamy Cala seems to be basking in the light...

Pendant des jours, je me suis demandé pourquoi est-ce que j'aime tant
vivre en Andalousie....la réponse c'est...la lumière...
Ici, Cala rêveuse baigne littéralement dans la lumière...


In the kitchen, there are aprons everywhere. I iron them on the centre table.
At 2pm, we start feeling a bit hungry. I've made a spinach quiche and
a cake. José Luis took out a bottle of his homemade beer. He enjoys the whole
thing and went for some old tins we could use as props. Here he is posing with
one of the aprons while Cala is talking about theater costumes with Monchéri. 
She's holding a much beloved piece of her collection, a bolero jacket which belonged
to a stage actor in the 20's.

Dans la cuisine, il y a des tabliers partout. Je les repasse sur la table au centre.
À 14h00, on commence à avoir faim. J'ai fait une quiche aux épinards et un gâteau.
José Luis a sorti une jolie bouteille de sa bière faite maison. Le photoshoot l'amuse
et il est parti nous chercher de vieilles boîtes en fer blanc que l'on puisse utiliser
comme accessoires. Ici, il prend une pose inspirée avec un des tabliers tandis que Cala
discute de costumes de théâtre avec Monchéri. Elle tient à la main une de ses pièces
préférées, un boléro qui a appartenu à un acteur de théâtre dans les années 20.



 While the table is being laid outside, Cala puts on the recycled jeans 
mini aprons.

Pendant que la table est mise dehors, Cala essaie les mini tabliers en jean
recyclé.


José Luis is the true gentleman farmer who loves reciting poetry during lunch.
And what's more, he's unstoppable. This is so cool...who on earth recites poetry those days ?

José Luis est un vrai gentleman farmer qui adore réciter de la poésie durant
le repas. Et en plus, il ne s'arrête plus...C'est beau...qui donc récite de la poésie aujourd'hui ?


We resume the apron photoshoot after lunch and obviously,
I need to do another post, as this one would be much too long.

Nous reprenons les photos de tabliers après le déjeuner et il me
paraît évident que je devrai faire un autre post car celui-ci serait trop long.
 

So, see you tomorrow...with more aprons and Andalusian joie de vivre...

Alors à demain...avec plus de tabliers et de joie de vivre andalouse...





Monday, October 20, 2014

Jamon...jamon...





Before I came to live in Andalusia, the jamon serrano was some delicatessen
which I ate parcimoniously in Parisian tapas bars or at the Iberian counter
of Lafayette Gourmet. And now that I live in the south of Granada, jamon
has become a religion. As you constantly see those cured hams hanging from
the ceiling in any little deli, it's very difficult to ignore this authentic Spanish 
product...The jamon connaisseurs will notice the difference in taste between
an ordinary jamon and the jamon bellota produced in the Sevilla area. Usually,
I am more of a sweet tooth but I'm now addicted and have nearly a daily dosis.
In spite of the crisis, this sweet addiction is still affordable....may it last...!

Avant de m'installer en Andalousie, le jamon serrano pour moi était
un pur produit de delicatessen que je goûtais avec parcimonie dans des
bar à tapas parisiens ou au comptoir ibérique de Lafayette Gourmet.
Et depuis que je vis au sud de Grenade, le jamon est presque devenu une religion.
À force de voir ces jambonneaux suspendus au plafond dans la moindre petite
boucherie/charcuterie, difficile d'ignorer ce pur produit espagnol...
Les connaisseurs feront la différence entre un jamon ordinaire et le jamon bellota
produit aux environs de Séville. Moi qui d'habitude préfère le sucré, je suis
devenue accro à ma dose presque quotidienne. Malgré la crise,
ce péché mignon reste encore abordable....pourvu que ça dure...!


Monday, October 13, 2014

Autumn in Andalusia




My blog lately is like the weather here : unpredictible, on and off.
We were so sure our beautiful Indian summer would last until, say
end of october, november but this it, autumn has now reached us
and I won't complain about it....on the contrary...

Mon blog récemment est comme le temps ici : imprévisible, on et off.
On était tellement sûrs que notre bel été indien allait s'étirer 
jusqu'à fin octobre, novembre, même, mais ça y est, l'automne est là 
et je ne m'en plains pas....au contraire...


Last saturday, Monchéri took me to the "laguna" for a bowl of fresh air.
Gosh, I loved that place covered with grass and rushes with water
all around. Not your usual Andalusian type of countryside.

Samedi dernier, Monchéri m'a emmenée à la "laguna" pour un grand 
bol d'air frais. Qu'est-ce que j'ai adoré cet endroit, tout couvert d'herbes et
de joncs avec de l'eau tout autour. Très différent du paysage andalou typique.


We followed the wooden path which took us to an old bird watching house.

On a suivi l'allée en bois qui mène à une vieille cabane d'où l'on peut observer
les oiseaux.
 

perfect to have our chorizo sandwich, while watching the few ducks gliding 
across the water. Nothing but silence and the sound of the wind in the rushes.
It's funny how sometimes the taste of happiness can be so simple.
I could have stayed the whole afternoon listening to the sound of the wind.

parfait pour manger notre sandwich au chorizo tout en regardant les quelques
canards qui glissent sur l'eau. Il n'y a rien que le silence et le son du vent
dans les joncs. C'est drôle comme parfois le goût du bonheur est une chose
toute simple. J'aurais pu rester là tout l'après-midi à écouter le vent.

 Monchéri thought this would be a great place for a cake photoshoot....
mmmm...really ?

Monchéri pense que c'est un endroit génial pour faire des photos
de gâteaux....ah bon ?


Just when, we were about to go, it started to rain which made
the scenery even more beautiful. I don't know why, at that moment,
I felt like listening to Billie Holiday and dance. Well, that's just me...

Juste au moment où l'on se décide à partir, la pluie commence à tomber,
et tout devient encore plus beau. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai
soudain eu envie d'écouter Billie Holiday et de danser...c'est bien moi ça...
 

These days, I'm busy preparing new aprons during the day
and translating at night, with a bit of baking on week ends,
which explains why my little blog is being neglected lately.
Still I do hope to ressuscite more often...

Ces jours-ci, je suis occupée à faire des nouveaux tabliers pendant la
journée et à faire des traductions le soir, et un peu de pâtisserie le week end,
ce qui explique pourquoi mon petit blog est méchamment négligé
en ce moment. Mais, j'espère bien ressusciter plus souvent....


Blog Widget by LinkWithin